Eclairage ateliers cuir & textile

W

Eclairage filière cuir & textile

L’éclairage de la filière cuir et textile nécessite un savoir-faire et une expérience que peu de bureaux d’études ou maître d’œuvre peuvent justifier.  En partenariat avec le Centre Technique du Cuir (CTC), et avec des entreprises de la chaussure telle qu’INSOFT, LIGHT AND SAVE propose depuis 3 ans des luminaires LED de qualité pour prendre en compte les contraintes suivantes :

  • Un éblouissement limité : Les travaux de contrôle dans la filière cuir et textile sont des activités très exigeantes qui nécessitent des conditions d’éclairage particulières. Afin de réduire les reflets de lumière, les luminaires éblouissants doivent être évités. Les luminaires un éclairage indirect ou des vasques opalines sont recommandés.
  • Des luminaires spécifiques  : la filière cuir et tissus nécessite des luminaires sélectionnés au niveau l’indice de rendu des couleur (85 à 90), la température de couleur (une température neutre est fortement recommandée), une uniformité élevée,  un niveau adapté d’éclairement adapté des tâches effectuées (de 300 lux à 1000 lux pour des opérations de contrôle).
  • Eclairage adapté pour des postes de travail de grande dimension : en sus des critères précédents, la filière Cuir et Tissus nécessite des éclairages de dimension suffisante pour éclairer de façon uniforme  l’ensemble d’un poste de travail de grande dimension (exemple : table à découpe). LIGHT N’ SAVE a développé des vasques et couvercle sur mesure pour tables  à découpe de la filière cuir, avec la possibilité de faire varier le niveau d’éclairement en fonction de l’utilisateur. Ces luminaires sont particulièrement recommandé pour les postes de contrôle qualité et de vérification finale.
  • Economies : compte tenu des flux lumineux élevés nécessaires pour la filière Tissus et Cuir (de 500 lux à 1000 lux), la consommation énergétique des systèmes d’éclairage est un poste important et le choix de luminaires LED avec un bon rendement lumineux est particulièrement recommandé. Des économies d’énergie considérables peuvent être réalisées grâce à l’utilisation de luminaires LED avec le bon niveau d’éclairement.
  • Niveau d’éclairage inadapté : nous avons constaté de nombreux ateliers de production avec un éclairage inadapté (soit insuffisant soit trop élevé). Un éclairage trop élevé généré par un nombre trop important de luminaires de mauvaise qualité est aussi handicapant qu’un éclairage insuffisant. Dans ces cas, la consultation de professionnels qualifiés indépendant habitués à la filière cuir et tissus est fortement recommandée.
La juxtaposition de nombreux luminaires de mauvaise qualité ne suffit pas à constituer une nappe lumineuse de qualité. L’éclairage des ateliers de production nécessite une attention particulière surtout pour un personnel avec une moyenne d’âge élevée.
Les bénéfices des luminaires spécialisés pour le cuir ou les tissus sont les suivants :

  • Meilleur confort de travail pour les utilisateurs
  • Meilleur rendement
  • Diminution des retours liés à la non qualité
  • Coût réduit et économies de la facture énergétique

Amélioration de l’image auprès des clients et des donneurs d’ordre

Nous consulter pour plus de détails ou nos références dans l’éclairage en atelier cuir et textiles.

Normes et éclairage en filière cuir (NF EN 12464-1)

Type de zone, de tâche ou d’activité E m

lx

GRL

Uo

Ra

Travail au-dessus de cuves, tonneaux, fosses 200 25 0,40 40
Écharnage, foulage, tirage, frottage des peaux 300 25 0,40 80
Travail de sellerie, fabrication de chaussures : piqûre, couture, polissage, façonnage, coupe, poinçonnage 500 22 0,60 80
Triage 500 22 0,60 90
Teinture du cuir (à la machine) 500 22 0,60 80
Contrôle de qualité 1000 19 0,70 80
Contrôle des couleurs 1000 16 0,70 90
Fabrication de chaussures 500 22 0,60 80
Fabrication de gants 500 22 0,60 80

Normes et éclairage en filière textile (NF EN 12464-1)

Type de zone, de tâche ou d’activité E m

lx

GRL

Uo

Ra

Postes et zones de travail à côté des bassins de trempage, ouverture des balles 200 25 0,60 60
Cardage, lavage, repassage, travail sur machine de battage des fibres, étirage, peignage, parage, piquage de cartons, préfilage, filage du jute et du chanvre 300 22 0,60 80
Filage, retordage, dévidage, bobinage 500 22 0,60 80
Ourdissage, tissage, tressage, tricotage 500 22 0,60 80
Remaillage, tricotage fin, montage des mailles 750 22 0,70 80
Modèle manuel, ébauche des patrons 750 22 0,70 90
Finition, teinture 500 22 0,60 80
Salles de séchage 100 28 0,40 60
Impression automatique des tissus 500 25 0,60 80
Nopage, époutiage, passementerie 1000 19 0,70 80
Contrôle des couleurs et des tissus 1000 16 0,70 90
Retouche invisible 1500 19 0,70 90
Chapellerie/Fabrication de chapeaux 500 22 0,80 80

BUREAU D'ETUDES & MAITRE D'OEUVRE

ECLAIRAGE INDUSTRIEL

BUREAU D'ETUDES & MAITRE D'OEUVRE

ECLAIRAGE INDUSTRIEL