Éclairage ergonomique

et poste de travail

 

L’ergonomie et le confort d’éclairement jouent un rôle capital dans l’éclairage des bâtiments intérieurs et des postes de travail. Les critères principaux intervenant dans le confort sont multiples car chaque industrie a ses propres contraintes et demande l’expertise d’un bureau d’études.

Toutes ces notions sont traitées de manière exhaustive dans la norme d’éclairage des lieux de travail intérieur (NF EN 12 464 -1).

La norme NF X 35-103 (Ergonomie, principes d’ergonomies visuelle applicable à l’éclairage des lieux de travail) quant à elle reprend la norme d’éclairage intérieur en prenant en compte trois spécificités :

  • Opérateur âgé de plus de 45 ans : la performance visuelle s’altère avec l’âge. Aussi convient-il, en présence d’opérateurs âgés de plus de 45 ans, d’augmenter le niveau d’éclairement pour leur permettre de mieux percevoir les détails
  • Tâche visuelle : les détails sont de petites dimensions, les contrastes de luminance de la tâche visuelle sont particulièrement faibles et la tâche est exécutée sur une longue durée
  • Situation à risque : possibilité d’erreur liée à une mauvaise perception visuelle susceptible d’avoir des conséquences graves en termes d’accidentologie, de qualité du produit et de coût.