Solutions d’éclairage pour les industries « très éclairées »

Industries en 3*8 – 5*8
Solutions d’éclairage pour industries dites « très éclairées »

 

Pour toutes les industries, assurer la pérennité du luminaire dans un marché déstructuré de l’éclairage engendre bien souvent une difficulté accrue à sélectionner les bons luminaires. De plus la hausse du prix de l’électricité sur les années à venir pousse les industriels à vouloir éviter autant que possible les surcoûts lors de la rénovation de leur éclairage.

Ces deux problématiques soulèvent donc l’importance d’une bonne sélection de son éclairage, pour des raisons à la fois économiques mais aussi sanitaires (confort, santé et sécurité des usagers).

Deux problématiques qui deviennent d’autant plus importantes lorsqu’il est question d’éclairer un bâtiment industriel fonctionnant en continu (industries en 3/8, 4/8 et 5/8, ou industries dites « très éclairées »). Le travail de nuit, le volume d’achat de luminaires, la maintenance importante et régulière, sont des paramètres supplémentaires à prendre en considération dans ce genre d’industrie, qui auront une influence directe sur le choix et l’achat du luminaire.

Light N’Save vous accompagne pour y voir plus clair  ! Et vous aide à répondre aux exigences de vos industries très éclairées.

 

 

3 critères pour répondre à une bonne rénovation d’éclairage :

 

  • Critère n°1 / Acheter de façon responsable

Cela implique de veiller à la provenance, aux différents paramètres techniques du luminaire, et de son adéquation avec les normes de votre industrie. Light N’Save, en tant que bureau d’études indépendant réalise pour vous un audit, une étude de votre site et vos besoins, et une étude des différents luminaires présents sur le marché pour ne sélectionner que le meilleur. Du fait du volume important de luminaires à commander, il est primordial de choisir LE luminaire qui répondra au mieux  à vos besoins : résistance, pérennité, et qualité.

 

  • Critère n°2 / L’achat pérenne pour réduire les interventions de maintenance

Choisir la pérennité pour son luminaire dans ce genre d’industrie fait, comme on l’a vu, partie des éléments clés à prendre en considération. En effet, plus un luminaire de qualité aura une durée de vie importante (baisse du flux lumineux au bout de 50 000 heures, et résistance aux effluves, poussières, graisse de l’environnement industriel), plus les interventions de maintenance diminueront* (et les coûts liés à cela aussi – interventions, arrêts possibles de l’activité pendant le remplacement du luminaire, etc.).

 

  • Critère n°3 / Travail de nuit : exiger un confort de travail

Bien que le rapport qualité/prix soit l’élément premier pris en compte dans le choix du luminaire, le confort de travail de l’usager n’est pas à négliger. En étant soumis à la lumière LED plusieurs heures d’affilé, sans aucune lumière du jour, l’œil est d’autant plus exposé et sensible aux lux. Il convient alors de sélectionner un luminaire de qualité pour éviter l’éblouissement, les risques photobiologiques liés à la lumière bleue, et garantir un éclairage uniforme pour limiter la fatigue visuelle. Alicia Torriglia, docteur en Sciences de l’Université Paris Descartes, parle quant à elle de « toxicité rétinienne des LED » et alerte sur la capacité des LED à « induire un stress toxique dans la rétine, qui pourrait favoriser un vieillissement précoce de l’œil et à terme, la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)**. En tant que bureau d’études, Light N’Save prend soin de sélectionner des luminaires vraiment en adéquation, et avec aucun risque sanitaire.

En savoir plus sur l’éclairage ergonomique : https://lightandsave.com/ameliorer-le-controle-sur-les-postes-de-travail/

 

Le rôle de Light N’Save

A chaque entreprise correspond un éclairage bien spécifique, c’est donc aussi le cas de celles dites « très éclairées ». Le rôle de Light N’Save est de vous accompagner dès l’audit de votre site, pour sélectionner le bon luminaire en fonction de votre activité et de vos besoins, pour assurer l’installation et pour obtenir le Certification d’Economies d’Energie (CEE).

 

 
*plus que des estimations ; des chiffres : les interventions de maintenance sont calculées et intégrées dans nos études.
** Dans son étude menée sur des rats exposés pendant un mois à raison de 12h par jour à  un éclairage LED de 500 lux, des signes des « stress oxydant ont été décelés, avec présence de la GFAP, une protéine produite quand la rétine subit un stress toxique.  A l’inverse, l’exposition à d’autres types d’éclairage (LED vertes) n’a occasionné aucun dommage ». Extrait de Sciences&Vie – Nos yeux peuvent-ils pâtir de l’éclairage LED ? par Kheira Bettayeb – 11 janv 2019.